© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon

Décodage des mémoires

C'est le bon moment pour dénouer les mémoires du corps (mémoires cellulaires), les noeuds familiaux (mémoires transgénérationnelles) et karmiques (mémoires karmiques)

Il est important au préalable, de comprendre que notre corps physique est la partie condensée d’un enchevêtrement de corps énergétiques. Nos quatre principaux  corps sont : le corps mental, le corps émotionnel, le corps éthérique et le corps physique. Ils portent des programmes ou « engrammes » de nos mémoires conscientes ou inconscientes..  qui nous viennent de notre héritage généalogique ou génétique,  des différents « chocs » émotionnels conscients ou inconscients qui s’inscrivent depuis la première minute de vie dans le ventre de notre mère et tout au long de notre existence et de nos vies passées.

Les mémoires cellulaires

Tous les évènements, tous les chocs émotionnels et/ou physiques subis depuis la conception jusqu'à aujourd'hui sont inscrits dans les cellules et vont créer des perturbations tant au niveau psychiques que physiques  qui vont entrainer des dysfonctionnements organiques, structurels ou psychiques.

Pour exemple : Une femme enceinte est atteinte d'un rhume qu'elle va éradiquer par divers moyens (médicaments, homéopathie, etc...). Le rhume en lui même n'est plus présent. Cependant la mémoire de ce rhume peut rester présent dans le corps de cette future mère et de son bébé ou foetus.

Le bébé peut développer à l'âge adulte une pathologie en rapport avec un virus auquel il n'a jamais été confronté mais qui s'avère être la mémoire du virus contracté par sa mère alors qu'elle était enceinte de lui. 

Il peut s'agir de la mémoire d'un virus mais cela peut être une mémoire psychologique comme celle d'un deuil que la mère aurait subi pendant sa grossesse ou bien lorsque l'enfant était en bas âge donc un décès que l'enfant a subi aussi. Un ou des évènements (décès, perte d'emploi, séparation, etc...) vont alors réactiver ces mémoires qui vont créer des pathologies psychiques ou physiques chroniques ou graves.

Tous les événements heureux comme malheureux qui ont été vécus sont enregistrés, comme "engrammés", dans ce qu'on appelle la « mémoire cellulaire », avant même notre premier souffle dans le ventre maternel… et, bien sûr, tous les traumatismes vécus consciemment. 

Les mémoires cellulaires sont donc les mémoires qui s'accumulent dans notre corps depuis notre conception jusqu'à aujourd'hui

Les mémoires transgénérationnelles

Ce sont les bagages que nous portons de nos lignées paternelle et maternelle. Les peurs, les échecs, les traumatismes, les non dits, les secrets vécus par nos ancêtres et transmis de manière non consciente de génération en génération.

Ces mémoires transgénérationnelles peuvent remonter très loin dans l"arbre généalogique et entrainer des schémas de répétitions qui semblent normaux "cela a toujours été comme ça dans ma famille" ou bien "Tous les hommes de ma famille depuis des générations ont du cholestérol" etc...

Le but du travail sur ces mémoires est donc de remonter à la source de cette mémoire, de cette fatalité consciente ou non et de couper, d'arrêter cette répétition, de transcender cet héritage afin que celui ci ne marque pas, n'influence pas notre vie. 

Les mémoires karmiques

Les mémoires karmiques nous viennent de nos précédentes vies et sont imprimées dans nos cellules. 

Une mémoire karmique est une blessure de l'âme liée à une autre ligne du passé, et agit comme un nœud énergétique qui se manifeste dans notre présent sur notre corps physique ou nos corps subtils. Elle a pour effet dans cette vie de nous limiter, de nous empêcher d'avancer en nous maintenant dans un système de pilotage automatique répondant à d'anciens programmes inconscients, mais qui nous empêchent d'être les vrais pilotes de notre vie.

La majorité de nos rencontres, de nos relations qu'elles soient familiales ou encore sociales se font dans le but d'un apprentissage que nous avons choisi de vivre. Ce n'est généralement pas la première fois que nous rencontrons ces âmes.

Dans la grande majorité des cas nous les avons déjà côtoyées dans d'autres  incarnations et ces interactions nous ont permis un début d'apprentissage. Cette incarnation  présente dans certaines circonstances un écho des blessures passées.

S'il nous est donné de les rencontrer de nouveau, c'est très souvent pour nous permettre de continuer cet apprentissage en réparant des blessures subies ou que nous avons infligées.

Tant que ces mémoires karmiques ne sont pas réglées, libérées, elles ramènent vers  nous des vibrations identiques qui nous  poussent à vivre et à revivre les mêmes situations, les mêmes schémas, en subissant les mêmes souffrances, les mêmes échecs... l'histoire se répète.

Il ne s'agit pas de sanction karmique mais d'une chance d'évolution

Formée au nettoyage de ces mémoires, je peux vous aider à vous libérer de toutes ces mémoires qui entravent votre vie, vous empêche d'avancer et participent au non fonctionnement correct de votre organisme et de votre psychisme...             

Maya Poussière : Biorésonance, techniques de chiropraxie, ostéopathie animale, ostéopathie équine, communication animale intuitive, magnétisme, décodage (libération) des mémoires. France / Suisse