© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon

La Biorésonance selon Paul Schmidt

La médecine quantique par le biais de La biorésonance
 

Le terme de biorésonance regroupe des approches électromagnétiques de détection et de correction de problèmes dans le vivant. La biorésonance selon Paul Schmidt est une approche particulière, développée en Allemagne par la société Rayonex Biomedical ; on la nomme également médecine vibratoire.

 

Paul Schmidt a découvert en 1976 que certaines fréquences permettaient de détecter la présence, et le bon ou le mauvais fonctionnement de certains organes, cellules, substances vitales, pathogènes (virus, bactéries...), atomes ou molécules, ou systèmes énergétiques (points d'acupuncture par exemple). Ainsi, la simple mesure de résonance sur une de ces fréquences permet de connaître en temps réel une réponse énergétique sur les éléments liés à cette fréquence.

 

Les découvertes fondamentales de Paul Schmidt ont une importance capitale pour la médecine :

  • chacun de ces éléments possède ses propres fréquences fondamentales de résonance. 

  • Ces fréquences se retrouvent en décades (harmoniques en multiples de 10), du gHz au Hz, et la progression de la maladie suit une détection dans les fréquences de plus en plus basses.

  • Envoyer la fréquence magnétique (ou le spectre de fréquences) au système (corps ou éprouvette) et mesurer la résonance en retour, permet de détecter si l'élément correspondant à cette fréquence est présent et en fonctionnement normal.

  • Envoyer cette même information de manière prolongée a des effets thérapeutiques sur le système.

Ce dernier point a été prouvé médicalement plusieurs fois, dans des études indépendantes ; par exemple, une fréquence fondamentale spécifique identifiée comme "énergie vitale" a augmenté de 45% le métabolisme cellulaire de cultures de fibroblastes ; une autre, liée à un certain type de cellules, a augmenté l'activité de celles-ci mais pas d'un autre type de cellules (expériences sur cultures cellulaires).

 

Depuis 1976 (le début des recherches) et 1982 (la création de Rayonex Biomedical), des milliers de fréquences ont été recherchées et trouvées de manière empirique (analyse de dizaines d'échantillons similaires, ou comparaison de dizaines d'organes sains vs. organes dysfonctionnant) ; mais depuis le début de la décennie, Rayonex Biomedical a demandé à des laboratoires indépendants, des universités et des hôpitaux des études qui prouvent sans l'ombre d'un doute l'action efficace, au niveau cellulaire ou clinique - et même en double aveugle randomisé - de ces fréquences.

En résumé : 

Rechercher et émettre la gamme de fréquences qui convient pour réparer et traiter les dysfonctionnements, représente les fondements de la Biorésonance. Ce procédé permet d'identifier rapidement les déséquilibres, de retrouver l’origine du problème, de transmettre l’information corrective et de contrôler son intégration par le corps.

La Biorésonance nous offre de nombreuses possibilités d’action sur le vivant : activité énergétique des organes, méridiens d acupuncture, état des substances vitales et des polluants ... et me permet ainsi d’évaluer un terrain, "un fonctionnement biologique" et de l’harmoniser

 

Pour être un peu plus claire, je vais prendre l’image d’une émission de radio. Quelques fois, l’émission de radio devient grésillante voire inaudible et il vous faut tourner le bouton des fréquences pour retrouver une émission claire et audible (pour retrouver la bonne fréquence de fonctionnement de l’émission).

La Biorésonance fonctionne sur le même principe : L’appareil va tester les fréquences de fonctionnement du corps et rétablir ensuite celles qui grésillent, ne sont pas correctes afin que le corps et tous les organes et cellules vibrent à LEUR bonne fréquence.

Maya Poussière : Biorésonance, techniques de chiropraxie, ostéopathie animale, ostéopathie équine, communication animale intuitive, magnétisme, décodage (libération) des mémoires. France / Suisse